F.N.U.D.E.M

Fédération Nationale des Utilisateurs de Détecteurs de Métaux

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

La Fnudem

Pour servir, pas pour se servir...

La Fnudem s'est crée en mai 1999 suite à la demande de nombre de prospecteurs de pouvoir obtenir des autorisations préfectorales tout en prospectant dans le respect des textes en vigueur et/ou de collaborer avec des archéologues, mais aussi suite à plusieurs demandes officielles de représentants du ministère de la culture en région d'établir des relations avec des utilisateurs de détecteurs de métaux, plus à l'époque dans l'optique de maintenir un lien et d'expliquer les réalités du terrain que dans un mouvement uniquement répressif... et aussi afin "d'y voir plus clair dans les association de détecteurs". Ceci dans le but de mettre en place un dispositif si des essais s'avèrent concluants. C'est ce qui fut fait dans de nombreux départements grâce à Pierre ANGELI. Nous n'avons pas pour but de nous substituer aux archéologues professionels dont c'est le métier, mais simplement d'apporter notre pierre à l'édifice car c'est en mettant tout en commun que nous en apprendrons plus sur notre passé.

La Fnudem est au service des prospecteurs et n'est liée à aucun magasin ce qui lui permet de rester libre. C'est toute notre différence. Il est à noter que sommes plus dans l'esprit d'une fédération d'échange d'idées, de savoirs et de savoirs-faire ou de techniques qu'autre chose comme fédérer pour seulement avoir un grand nombre de membres.

Dès le mois de juin 1999, la Fnudem obtient des autorisations préfectorales dans plusieurs région dont la Picardie alors interdite à toute utilisation d'un détecteur de métaux alors qu'auucne autre association n'avait pensé aux prospecteurs de Picardie auparavant. En moyenne chaque année la FNUDEM à obtenu entre 30 et 70% des autorisations préfectorales délivrées à l'échelle nationale. Nous sommes donc devenu les spécialistes des autorisations préfectorales en France et des déclarations.

De part la nature et le nombre des déclarations effectuées depuis plus d'une dizaine d'années, nous avons fait changer radicalement l'image qu'avaient les archéologues de l'ensemble des prospecteurs au détecteur. Ansi en 10 années, la Fnudem à déclaré une douzaine de trésors dont au moins sept de l'âge du bronze (dont le célèbre Trésor de MATHAY) et plus de 2500 sites archéologiques inédits et des milliers d'objets et monnaies. Deux de nos membres ont à eux seuls déclaré pour l'un 240 sites et le second 259 il faut dire pratiquement sans plus utiliser le détecteur.

La FNUDEM aide aussi les associations de prospecteurs à se créer et les conseille dans leurs actions comme par exemple l'Arudem, Jura Détection, Alsace Prospection ou à Landes Gascogne Détection. La FNUDEM à aussi beaucoup collaboré avec des revues de détection, dont notamment avec DETECTION PASSION et MONNAIES et DETECTION ou encore avec la revue PROSPECTIONS ou Trésors de l'Histoire et collabore bien sur toujours. Par exemple pour DETECTION PASSION, vers le numéro 13, Loic BERTON qui reprenait la rédaction du magazine n'avait aucun article en prévision, il demanda alors à Pierre ANGELI alors Président de l'Ecole de la PROSPECTION de lui en fournir, membre de l'Ecole il lisait les bulletins diffusés, et c'est ainsi qu'une longue collaboration allait naître. Lors de ce premier rendez-vous Loic avait demandé à Pierre comment il verrait une bonne évolution du magazine qui plafonnait à l'époque à 2000 ventes, venait de naître alors la formule qui a fait le succès du magazine que vous connaissez tous. Nompbre d'articles publiés dans les bulletins de l'Ecole de la PROSPECTION ou de la FNUDEM furent publiés montrant ainsi la qualité de leurs auteurs (comme Jean Claude MOFROY ou Jean LACAZE ou Gilles KERLOR'CH, etc...).

Il est à remarquer qu'aucune association de détection n'est venue défendre la détection de loisirs devant les pouvoirs publics au ministère de tutelle de la détection de métaux (le ministère de la culture) pendant de nombreuses années et qu'une vogue subite à changé cela en 2009/2010. En 2000 un projet de Treasure Act à la Française fut refusé par les prospecteurs Français aux motifs qu'il fallait une autorisation écrite des propriétaires des terrains (entre autres).

L'archéologie nous à donné une chance en 1999/2000 moyennant notre engagement formel à respecter la réglementation, mais les prospecteurs n'ont pas su la saisir, aveuglés sans doute par la détection à la billebaude. Et surtout à cause de l'ignoble affaire du trésor de Cuts. C'est cette affaire qui plomba définitivement le projet de Treasure Act. En 2005 le ministère demanda à nouveau à la Fnudem de plancher sur un projet pilote situé ; "entre la libération totale et l'interdiction totale, sachant que l'un comme l'autre ne sont pas bons pour le patrimoine". Nous n'avons obtenu aucune réponse officielle sur ce projet comme tous ceux qui ont envoyé des courriers au ministère !

Ainsi en 2008 la FNUDEM à fait reconnaître par le ministère la détection de loisir (voir le texte en rouge en bas de page). Pourtant de nombreux vendeurs sont honnêtes et prônent le respect des règles et des lois.

La Fnudem est aussi à l'origine d'un changement des textes avec depuis 2008 le versement d'une prime en cas de découverte fortuite, comme ce qui se faisait depuis 1996 en cas de découverte maritime. C'est  lors d'une discussion au ministère que Pierre ANGELI avait fait remarquer qu'il existait une prime pour une découverte maritime et rien en terrestre. Est arrivé quelques mois plutard un changement de lois offrant une prime en cas de découverte fortuite grâce à Pierre ANGELI. Ceux qui créerent La Fnudem, ce sont battus (seuls) contre le projet d'interdiction régionale en Ile de France identique à celui de Picardie en 1998. Il faut remercier Pierre ANGELI d'avoir su dialoguer afin d'éviter cette interdiction de détection  en ile de France.

Un peu plus tard et suite à nos différents rendez-vous au Ministère de la Culture, Madame ALBANEL alors Ministre de la Culture, lors d'une table ronde en date du 20 décembre 2007 on peut lire: "En parallèle, la direction de l’architecture et du patrimoine souhaite définir une ligne de doctrine claire vis à vis des détectoristes qui veulent s'insérer dans la démarche archéologique. Celle-ci consisterait notamment à accepter des autorisations sous certaines conditions, comme nombre de détectoristes, souvent regroupés en association, le souhaitent. Cette action vise à permettre une remontée d’informations sur les découvertes réalisées."

On trouve dans le même document dans les actions à mener celle-ci: Négociations avec les associations de détectoristes.Cool Or depuis cette date, rien, nous n'avons rien vu... De belles paroles, mais pas d'action même à mener... Seulement quelques rendez-vous au ministère.

Pourtant en 2008, la fnudem à fait reconnaitre lors d'un rendez-vous au ministère de la culture ce qu'est la détection de loisirs (recherches d'objets perdus, biens familiaux, bijoux, etc...) preuves à l'appui alors que nos interlocuteurs au ministère disaient depuis longtemps que la detection de loisir n'éxiste pas. Aucune autre Fédération n'a fait cela par méconnaissance des textes, et/ou refus des textes. Mais toutes ont copié la fnudem avec un décalage de plusieurs années pour certaines!!

La FNUDEM reste et demeure en avance sur bien associations de détection en France qui souvent s'inspirent des avancées que nous avons gagnées ou se les approprient ou citent des actions sans mentionner qui en est à l'origne: la fnudem.

statuts fnudem en vigueur

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 12
MauvaisTrès bien 

STATUTS DE LA FÉDÉRATION NATIONALE DES UTILISATEURS DE DÉTECTEURS DE MÉTAUX F.N.U.D.E.M.

Article 1 :
Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, ayant pour titre : Fédération Nationale des Utilisateurs de Détecteurs de Métaux (F.N.U.D.E.M.)

Article 2 :
L’association a pour but :
- Organiser les actions nécessaires à l’évolution de la règlementation qui enveloppe la détection électromagnétique,

- informer, former, assister les utilisateurs de détecteurs de métaux dans l’intérêt d’éviter toute incidence sur la préservation, la protection et la connaissance du patrimoine historique et archéologique,

- faciliter les démarches des utilisateurs de détecteurs de métaux et des associations, pour les autorisations, les déclarations de  découvertes,

- établir des collaborations de recherches et sondages et prospections inventaires archéologiques encadrés, tout en favorisant la situation de la prospection électromagnétique autonome n’entrant pas dans le cadre de recherches pouvant intéresser l’art, l’histoire et l’archéologie,

- promouvoir les contacts avec toutes personnes, associations, organismes privés ou publics, afin de permettre d’identifier et de réaliser toute action commune destinée à faire avancer l’étude, la connaissance, la protection, la préservation de toute découverte d’intérêt, de site historique ou archéologique,

- rechercher toutes les solutions possibles et légales, permettant d’arrêter le pillage de sites archéologiques, de sensibiliser les associations, les particuliers, les organismes privés ou publics, sur le pillage et la revente d’objets découverts à l’aide de détecteurs de métaux,

Article 3 :

Le siège social est fixé : « Chez M.BOUFIER, 30 avenue du Général De Gaulle, 13510 EGUILLES »
Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d’Administration.

Article 4 :

La durée de l’association est illimitée.

Article 5 : Composition de l’association :

L’association se compose de membres actifs, de membres bienfaiteurs, de membres d’honneur et de membres actifs temporaires.

Sont membres actifs, ceux qui versent une cotisation annuelle, fixée chaque année par le Conseil d’Administration et acceptent les présents statuts et le règlement intérieur.

Sont membres bienfaiteurs, ceux qui versent une cotisation annuelle, fixée chaque année par le Conseil d’Administration et acceptent les présents statuts et le règlement intérieur.

Sont membres d’honneur, ceux qui ont été désignés comme tels par le Conseil d’Administration, en raison des services éminents qu’ils ont rendus à l’association. Ils sont dispensés de cotisation, et ne peuvent prendre part aux votes et délibérations en assemblée générale, ordinaire ou extraordinaire.

Sont membres actifs temporaires, ceux qui versent un droit d’entrée lors d’une manifestation de l’association, et cela uniquement pendant la durée de cette manifestation.

Article 6 : Admissions et adhésions :

Pour faire partie de l’association, il faut adhérer aux présents statuts et règlement intérieur, s’acquitter de la cotisation dont le montant est fixé chaque année en assemblée générale, et adresser une demande au Bureau.

Article 7 : Perte de la qualité de membre :

La qualité de membre se perd par :
-    la démission,
-    le décès,
-    la radiation prononcée par le Conseil d’Administration pour non-paiement de la cotisation, ou pour motif grave, l’intéressé ayant été invité par lettre recommandée à fournir les explications.

Article 8 : Les ressources de l’association :

Les ressources de l’association comprennent :
-    le montant des cotisations,
-    les subventions Européennes, de l’État, des Régions, des Départements, des Communes ou tout autre organisme
-    les dons manuels à caractère privé ou public.
-    la vente de produits, de services ou de prestations fournies par l’association,
-    toute ressource qui ne soit pas contraire aux règles en vigueur.

Article 9 : Le Conseil d’Administration, le Bureau :

L’association est dirigée par un Conseil d’Administration, composé de 7 à 21membres, élus par vote (*) pour 3 ans. Les membres du Conseil sont rééligibles, par tiers chaque année.

En cas de vacance de poste, le conseil pourvoit provisoirement au remplacement de membres. Il est procédé au remplacement définitif par vote (*) Les pouvoirs des membres ainsi élus prennent fin à la date à laquelle devait normalement expirer le mandat des membres remplacés.

Le Bureau élu par vote (*) est composé au minimum :

-    un Président,
-    un Vice président,
-    un Trésorier,
-    un Secrétaire général,
-    un Web master.

En cas de vacance ou de besoin, un membre du Bureau peut occuper deux fonctions au maximum. En fonction de ses besoins, il peut être élu, un deuxième Vice président, un ou plusieurs Trésoriers adjoints, un ou plusieurs Secrétaires adjoints, un ou plusieurs Web master adjoints.

Le vote (*) pour la constitution du Conseil d’Administration, du Bureau, ou du remplacement d’un poste vacant, peuvent s’effectuer :

-    soit à main levée, par les membres présents à l’assemblée générale,
-    soit à bulletin secret, réclamé par plus d’un tiers des membres présents à l’assemblée générale,
-    soit par correspondance.

Article 10 : Réunion du Conseil  :

Le Conseil se réunit à chaque fois que nécessaire, sur convocation du président ou sur demande du quart des membres.
Il se réunit au minimum une fois tous les 6 mois.
Le Conseil ne peut valablement délibérer que si au moins la moitié des membres sont présents. Les membres peuvent se faire représenter par un autre membre du Conseil et confier leurs pouvoirs en cas d’absence (un seul pouvoir par membre). En cas de partage, la voix du président est prépondérante.
Tout membre du Conseil d’Administration qui sans excuse valable, n’aura pas assisté à 3 réunions consécutives, pourra être considéré comme démissionnaire.

Article 11 : Assemblée générale ordinaire :

L’assemblée générale ordinaire se réunit au moins une fois par an et comprend  tous les membres à jour de cotisation et prend en compte les votes par correspondance.
Quinze jours au moins avant la date fixée, les membres de l’association sont convoqués et l’ordre du jour est inscrit sur les convocations.

L’assemblée générale, après avoir délibéré, se prononce sur les rapports moral ou d’activités, et sur les comptes de l’exercice financier.
Elle délibère sur les orientations à venir, pourvoit à la nomination ou au renouvellement des membres du Conseil d’Administration, fixe le montant des cotisations.

Les décisions de l’assemblée générale sont prises à la majorité des membres présents ou représentés, ainsi qu’à la majorité des votes par correspondance. Les membres peuvent se faire représenter par leur conjoint ou par un autre membre de l’association (maximum 5 mandats par personne).

Article 12 : Assemblée générale extraordinaire :

Si besoin est, ou sur demande du quart des membres, le président peut convoquer une assemblée générale extraordinaire. Les modalités de convocation sont identiques à celles de l’assemblée générale ordinaire. L’ordre du jour est la modification des statuts ou la dissolution.
Les délibérations sont prises à la majorité des deux tiers des membres présents, ainsi qu’à la majorité des deux tiers des votes par correspondance. Les membres peuvent se faire représenter par un autre membre de l’association (maximum 5 pouvoirs par personne).

Article 13 : Règlement intérieur : (*)

Un règlement intérieur est établi par le Conseil d’Administration. Ce règlement est destiné à fixer différents points non précisés dans les statuts, qui ont trait à l’organisation et à l’administration interne de l’association.

Article 14 : Dissolution :

En cas de dissolution prononcée par l’assemblée générale extraordinaire, celle-ci nomme un ou plusieurs liquidateurs, et l’actif, s’il y a lieu, est dévolu conformément à l’article 9 de la loi du 1er juillet 1901.


(*) Ces statuts sont suffisamment explicites pour ne pas nécessiter la rédaction immédiate d’un Règlement intérieur (pas obligatoire)
Le prochain Conseil d’Administration, prendra en charge sa rédaction.

Mise à jour le Mardi, 11 Juin 2019 18:13

Aide aux prospecteurs par la solidarité

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

Aide aux prospecteurs

La Fnudem depuis sa création aide les prospecteurs. C'est la seule association à avoir inventé et crée un "fond" d'aide pour les prospecteurs en 1999. C'est par la solidarité entre prospecteurs que tout fonctionne d'après l'idée originale qu'en avait eut Pierre ANGELI. L'argent ne transite par le compte de la Fnudem, mais est envoyé à titre individuel par chaque participants au prospecteur à aider (1).

Ainsi, en 1999 la première personne à en avoir bénéficié fut Louis Fontenay, l'un des deux découvreurs du trésor de Boucq. En quelques mois à seulement  120 membres, la fnudem permet d'envoyer 2800 frs, en parallèle, Jean-Louis gerlach qui du coté des prospecteurs Allemands avait lancé un appel au don sur les forum de détection allemands, récupère 4500 frs. Louis Fontenay membre de l'AFP, finit par recevoir du coté des membres de l'afp 1200 frs et 3000 frs envoyés par l'afp.

Depuis Louis Fontenay, qui attends toujours l'aide de 10.000 frs promise par un vendeur de détecteur parisien, le service d'aide aux prospecteurs a fonctionné troisi autres fois.

1/ Pour un prospecteurs de l'Ecole de la Prospection décédé d'une longue maladie (1500 frs récoltés).

2/ Pour un prospecteur Belge suite à une accident de Militaria, sa veuve n'ayant AUCUNE ressources et l'assurance ne prenant rien en charge du fait que la nature de l'accident étaiy hors contrat... Comme tous les accidents de militaria. (1500 frs récoltés).

3/ Pour un autre membre de l'Ecole de la prospectiuon décédé d'une crise cardiaque (1500 frs récoltés).

Ne sont pas comptés les frais de photocopies envoyées à diverses associations de prospecteurs ou aux prospecteurs directement au titre de l'aide juridique.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que la Fnudem est très active coté solidarité et aide aux prospecteurs comme en témoignent les nombreux messages passés sur le forum de détecteur.net depuis ces dernières années. Cependant nous constatons que certains qui disent défendre les prospecteurs ne font STRCTEMENT rien. Nous avons eut de nombreux témoignages à ce sujet. Souvent nous nous retrouvons tout seuls et souvent les prospecteurs ne sont pas assez solidaires. Pare exemple, lors de la quête que nous avions organisée pour Pascal LEBRUN (un prospecteur belge de militaria décédé) nous avons entendu de la bouche d'un grand vendeur de détecteur de métaux parisient : "Je ne donnerai rien car pour moi les prospecteurs de Miliitaria ne sont pas des prospecteurs".... Cela se passe de commentaires !!!! J'ai alors répondu : "Et c'est ce que tu leur dis lorsque tu leur vends des détecteurs aussi ??".

(1) Cela évite le gros soucis rencontré par Louis Fontneay lors de la quête organisée par l'afp, en effet la personne chargée de récupérer les chèques et de les envoyer à Louis Fontenay les à "égarés" lors d'un déménagement, privant ainsi Mr Fontenay d'une aide financière précieuse d'environ 1500 frs. Quand on sait que toutes les procèdures et fais d'avocats lui on coûté 10.000 euros...

Mise à jour le Samedi, 19 Juin 2010 09:32

Le bureau de la fnudem en images

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 12
MauvaisTrès bien 

Le bureau de la FNUDEM



FNUDEM Organigramme
Président: Jacques BOUFFIER
Vice Président: Patrice ROMARY
Secrétaire: Sébastien POTET
Secrétaire-Adjoint: Sébastien JOLY
Trésorier: Jean-Claude MOFROY
Trésorière-Adjointe: Jeanine
Délégué 04 Jacques BOUFIER 06.68.53.58.42
Délégué 07 Guillaume Vayrac
Délégué 10 Jean-Marc. TISSERAND 06.21.31.95.12
Délégué 13 Jacques BOUFIER 06.68.53.58.42
Délégué 16 COURJEAU Jean Paul 06.65.55.33.73
Délégué 17 Jean LACAZE 06.76.10.30.28
Délégué 21 Patrice ROMARY 07.82.18.12.48
Délégué 27 Philippe GUIRAUDON 06.31.02.57.93
Délégué 33 David VIDAL 06.31.70.66.67
Délégué 38 Guillaume Vayrac
Délégué 49 Fabien CHERVOILLOT 06.18.83.47.77
Délégué 50 Pascal PORTIER 06.69.46.29.30
Délégué 51 Frédéric TILLY 06.87.22.55.49
Délégué 54 David PACHOT 06.12.66.41.91
Délégué 66 Sébastien JOLY 06.25.42.13.84
Délégué 68 Jean-Charles CLAUDEL 06.74.40.09.87
Délégué 69 Johan DORDOLO 06 25 34 40
Délégué 73 Johan DORDOLO 06 25 34 40
Délégué 76 PIETQUIN Emmanuel 06.51.23.44.65
Délégué 84 Jacques BOUFIER 06.68.53.58.42
Délégué 89 Patrice ROMARY 07.82.18.12.48
Délégué 90 Jean-Charles CLAUDEL 06.74.40.09.87
Délégué 2A/2B Pierre ANGELI 06.61.33.20.56
Délégué 97 (Réunion) ZABERN Hugues 06.92.46.20.85
Délégué PACA Jacques BOUFIER 06.68.53.58.42
Mise à jour le Mardi, 11 Juin 2019 17:45

Présentation du site et buts

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

stop au pillage des sites archeologiquesNous avons voulu que ce site soit le plus informatif possible dans les buts de satisfaire la demande d'association d'utilisateurs de détecteurs de métaux ou d'utilisateurs individuels. Souvent les prospecteurs ne connaissent que partiellement les textes et ignorent même qu'ils ont évolué en quelques années. Il est navrant de constater qu'ils découvrent la profondeur des textes lors d'une procédure à leur encontre !

Regrettant l'absence d'intégration à l'échelle nationale des utilisateurs de détecteurs de métaux dans des associations archéologiques ou historiques et la non participation actuelle du Ministère de la Culture avec la mise en place de solutions intelligentes pour un meilleur encadrement et un contrôle efficace du phénomène de la détection, nous demandons à ce que tous les utilisateurs de détecteurs de métaux de France sérieux et honnêtes nous rejoignent rapidement afin de créer par nous-même une organisation intélligente de cette activité. Comme vous le verrez en parcourant ce site, il n'y a pas que des pillards équipés de détecteurs de métaux !

L'image de la détection de métaux donnée par certains blogs, certains sites personnels, ou même par certaines revues de détection étant des plus désastreuses nous avons aussi voulu remettre les pendules à l'heure. Et non, il n'y à pas que de vilains pillards parmi les utilisateurs de détecteurs de métaux contrairement à ce que certains veulent faire croire. Certains archéologues diffusent des informations erronées concernant l'utilisation libre des détecteurs de métaux, tout comme certains professionnels de la vente de détecteurs...

Certains de nos membres sont titulaires d'autorisations préfectorales à l'heure actuelle et par le passé, nombreux sont nos membres qui en ont obtenue une.

vase-de-mathay-vu-du-haut
Merci à Eric REBERT pour sa fabuleuse découverte et son apport à la science.
Cliché Eric Rebert Reproduction Interdite Lire un interview d'Eric et des archéologues au sujet du trésor de Mathay

Ci-dessus une photo du Trésor de Mathay déclaré par un de nos membres en 2006. Ce dépôt unique de l'Âge du Bronze Moyen n'aurait jamais pu être découvert autrement que par l'utilisation d'un détecteur de métaux. Il à été classé parmi les 100 plus grands trésors de l'Antiquité dans un numéro spécial dans les Cahiers de Science et Vie paru en août 2007. Ce dépot enfoui qu'à quelques centimètres sous la surface du sol n'aurait jamais résisté au passage de lourds engins forestiers et encore moins à la mise en culture de la parcelle en question d'ici quelques dizaines d'années.

Il fut intégralement fouillé en place par les services archéologiques de l'Etat, le découvreur ayant respecté totalement notre codes de bonne conduite. Remercions Eric d'avoir donné à la science le plus beau cadeau fait depuis ces cinquante dernières années pour une meilleure connaissance de notre patrimoine Européen. Quelle perte énorme s'il n'avait été découvert que dans 30 ans ou 500 ans ou jamais et complétement éparpillé dans un labour...

Lire l'article du journal Le Monde sur le Trésor de Mathay

D'autres réactions à propos de cette découverte exceptionnelle à lire l'éclaireur citoyen et sur le roi président

Mise à jour le Mercredi, 08 Mai 2013 10:58

Bilan déclarations de découvertes apcm

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 8
MauvaisTrès bien 

Bilan de Déclarations Association des Prospecteurs de Charente Maritime

9 / 10 / 1999 . Dépôt monétaire : 11 monnaies en or époque médièvale

10 / 11 / 2000. Sépulture médiévale

10 / 05 / 2000. Ferrier médiéval

13 / 05 / 2001. Potin Gaulois

Mise à jour le Vendredi, 22 Juin 2018 17:31 Lire la suite...

Rechercher sur fnudem.net

Qui est en ligne ?

Nous avons 24 invités en ligne

Acccès Code FORUM

Nouveau Forum Détecteur Métaux FNUDEM fnudem

Les nouvelles de la Détection

GTranslate

English French German Italian Portuguese Russian Spanish
Vous êtes ici : La Fnudem