F.N.U.D.E.M

Fédération Nationale des Utilisateurs de Détecteurs de Métaux

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

L'archéologie

Quelques informations intéressantes sur l'archéologie.

Lettre ouverte aux archéologues de France

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

VOUS ETES ARCHEOLOGUE ?

Vistez ces quelques pages. Nous pensons que nous avons bien plus à apprendre des uns et des autres dans un système intelligent et clair qu'a nous combattre. Nous n'avons pas pour objet de remplacer les archéologues professionels, mais simplement d'apporter notre connaissance d'un matériel en tant que bénévoles car c'est en mettant tout en commun que nous en apprendrons plus sur notre passé. Depuis des années, certains archéologues font peur aux bénévoles, de nombreuses découvertes sont tues alors qu'elles seraient dignes d'une étude scientifique. La répression n'est la meilleure des solutions car elle conduit au phénomènes inverse de celui du bon sens, toutefois nous comprenons parfaitement que dans la situation actuelle les pillards qui agissent sans aucune autorisation doivent êtres combattus.

Nous sommes complémentaires. Nos appareils "voient" ce que nombre d'archéologues ne peuvent pas voir, ni parfois exceptionnelement trouver (cf. Dépot de MATHAY et le Vase de Mathay découvert par un de nos membres fin 2006). Des expériences fort intéressantes ont été menées en Picardie comme cet article paru dans "Les Nouvelles de l'Archéologue" en 2000. Placer un ou plusieurs bénévole(s) équipé d'un détecteur de métaux sur un chantier de fouillle fera que le site désinteressera totalement les éventuels pillards.

Au passage nous profitons de cette page pour remercier tous les archéologues qui sont en contact avec la FNUDEM ainsi que les Directions Régionales des Affaires Culturelles qui délivrent des autorisations à certains de nos membres.

Il ne sert à rien de faire une publicité énorme sur le pillage des sites archéologiques et il faut éviter donner des idées à certains qui ne savaient même pas qu'il y avait quelque chose à piller en France. Depuis quelques années nous assistons à l'augmentation de la publicité sur le pillage et à la multiplication des ventes d'objets sur les sites internet de vente aux enchères SANS QUE l'ETAT METTE A PROFIT les BONNES IDEES QUE NOUS LUI AVONS SOUMISES de 1999 à 2007.

Travaillons donc ensemble sur un projet commun, valorisant pour les utilisateurs de détecteurs de métaux et le patrimoine, permettant une facilité d'échange d'informations, de déclarations, d'obtention d'autorisations préfectorales.

Nous demandons à être inclus dans les discussions qui ont lieu à l'heure actuelle au sujet du détecteur de métaux au sein de la commission crée par Frédéric Miterrand afin, entre autre, de permettre des remontées d'informations.

Mise à jour le Jeudi, 27 Octobre 2016 14:50

Peut-on librement utiliser un détecteur de métaux dans un but archéologique ?

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Peut-on librement utiliser un détecteur de métaux dans un but archéologique ?

La loi du 18 décembre 1989 a soumis à la double autorisation de l'État et du propriétaire du terrain l'utilisation des détecteurs de métaux à des fins archéologiques. Aujourd'hui, l'article L. 542-1 du code du patrimoine énonce que « nul ne peut utiliser du matériel permettant la détection d'objets métalliques, à l'effet de recherches de monuments et d'objets pouvant intéresser la préhistoire, l'histoire, l'art ou l'archéologie, sans avoir, au préalable, obtenu une autorisation administrative délivrée en fonction de la qualification du demandeur ainsi que de la nature et des modalités de la recherche ».

Cette réglementation a pour objet de protéger les gisements archéologiques car ceux-ci ne livrent des informations historiques complètes que s'ils n'ont pas été altérés.
Mise à jour le Samedi, 12 Juin 2010 10:05 Lire la suite...

Qu'est-ce que l'archéologie ?

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

Ci dessous une définition de l'archéologie donnée par l'encyclopédie Wikipédia.

L'archéologie est une discipline scientifique dont l'objectif est d'étudier et de reconstituer l’histoire de l’humanité depuis la préhistoire jusqu’à l'époque contemporaine à travers l'ensemble des vestiges matériels ayant subsisté et qu’il est parfois nécessaire de mettre au jour (objets, outils, ossements, poteries, armes, pièces de monnaie, bijoux, vêtements, empreintes, traces, peintures, bâtiments, infrastructures, etc.).

L’archéologue, dans une approche diachronique, acquiert donc l’essentiel de sa documentation à travers des travaux de terrain (prospections, sondages, fouilles, études de collections, analyses du bâti) par opposition à l’historien, dont les principales sources sont des textes. Les documents écrits sont toutefois souvent utilisés avec profit en archéologie lorsqu’ils sont disponibles et conservés.

Mise à jour le Samedi, 12 Juin 2010 10:06 Lire la suite...

Site Archéologique Classé pas Classé ?

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 7
MauvaisTrès bien 

On entends souvent dire : "Oh... tu sais, ce site n'est pas classé" ou encore certains qui n'y connaissent pas grand chose, dire : "Vous pouvez aller partout sauf sur les sites classés". Du reste la loi s'appliquant sur les sites connus, inconnus, classé ou non classés, il faut donc être méfiant quand à ces affirmations abracadabrantesques...

Il faut bien comprendre que ce genre de phrase fait partie du folklore, et que ce genre d'affirmation est totalement de nature à induire en erreur le prospecteur. L'utilisation d'un détecteur est interdite sur tous les sites; classés, pas classés, connus ou pas encore connus... De plus il n'existe que 1500 sites ou monuments classés en France sur un total connu d'environ 500.000 (si l'on rajoute ceux trouvés depuis, et ceux qui n'ont pas encore été ajoutés par manque de temps). Les effets du classements s'appliquent sur un site ou sur un terrain contenant des vestiges archéologiques aussitôt la découverte connue.

Ci dessous un tableau évocateur.... Et pour vous donner un ordre d'idées, en 1978, lorsque j'ai commencé à utiliser un détecteur de métaux, il n'y avait que 9000 sites archéologiques connus.... Et comme nous pouvons le constater, certaines régions sortent du lot de part le nombre de sites connus, il y a donc des régions où utiliser un détecteur sans précautions sera bien plus difficiel qu'ailleurs !

Mise à jour le Vendredi, 09 Mars 2012 18:09 Lire la suite...

Rechercher sur fnudem.net

Qui est en ligne ?

Nous avons 13 invités en ligne

Acccès Code FORUM

Nouveau Forum Détecteur Métaux FNUDEM fnudem

Les nouvelles de la Détection

GTranslate

English French German Italian Portuguese Russian Spanish
Vous êtes ici : L'archéologie